Iran : le sort de Mahsa Amini, jeune iranienne décédée après avoir été arrêtée pour un voile mal mis, fait souffler la révolte

© ABACA PRESS

"Faites-le savoir au monde : ils ont tué ma fille." Ce sont les mots de Mojgan Amini, lâchés comme un cri du cœur sur ses réseaux sociaux.

Sa fille se prénommait Mahsa. Elle avait 22 ans. Le 13 septembre 2022, cette jeune iranienne a été arrêtée par la "Gasht-e Ershad", la police des mœurs et de la vertu - unité qui a pour rôle de faire vérifier que les règles vestimentaires strictes pour les femmes et d'autres lois islamiques sont respectées dans l'espace public - , à Téhéran, capitale et plus grande ville du pays qu'elle visitait avec sa famille.

La patrouille a estimé que la vingtenaire a mal porté son voile, dont le port est obligatoire pour toutes les femmes en Iran, quelles que soient leur nationalité ou leurs croyances religieuses, depuis la révolution islamique de 1979.

L'opinion publique se dresse face aux manipulations du régime

Mahsa Amini est morte à l'hôpital le 16 septembre, après être tombée dans le coma au commissariat trois jours auparavant.

D'après le frère de la jeune femme d'origine kurde, cité par le quotidien iranien réformateur...


Lire la suite

Plus de "Société" :