Iris Apfel : l'icône de la mode, au look excentrique, fête ses 100 ans - PHOTOS

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Un nom qui ne vous dit probablement pas grand chose. Mais un visage qui doit vous sembler familier. Surtout une silhouette et un look détonnant. Rappelez-vous. En 2016, une ambassadrice de choc apparaît dans la publicité pour la nouvelle DS 3 de Citroën. Les téléspectateurs découvrent cette femme de 94 ans, regard pétillant, au look coloré, couverte de bijoux, aux lunettes hublots circulaires XXL, réfractaire aux règles et aux tendances, comme elle se décrit dans le spot publicitaire. Iris Apfel ne joue pas la comédie. Elle est ainsi dans la vie. La pimpante New-yorkaise vient tout juste de fêter ses 100 ans, le 29 août 2021.

Découvrez les photos d'Iris Apfel

Née il y a un siècle dans le Queens, à New York, elle commence, après des études d'histoire de l'art, une carrière de décoratrice d'intérieur. Avec son mari Carl Apfel, qu'elle épouse en 1948, elle dirige une société de textile Old World Weavers, spécialisée dans la reproduction. Leurs activités les conduisent à voyager, partout dans le monde, à la recherche d'objets, de vêtements et de motifs anciens. Leur entreprise est florissante. Ils travaillent pour la Maison-Blanche, sous neuf présidents, de Harry Truman à Bill Clinton.

Iris Apfel a eu très tôt ce goût prononcé pour la mode et la décoration. "Je ne fais rien différemment aujourd’hui de ce que je faisais il y a 20 ans. J’ai toujours eu une façon un peu décalée de m’habiller et une certaine obsession pour l’accessoire", a-t-elle confié dans une interview pour le magazine (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles