Iris Mittenaere malade : son gros coup de gueule contre certains messages “virulents”

Show sexy mêlant chant, danse et jeux de jambes… Iris Mittenaere enflamme la scène du Paradis Latin avec le spectacle L’oiseau Paradis, écrit par Kamel Ouali. Si de nombreux fans se réjouissent d’assister au spectacle au cours des prochains jours, l’ancienne reine de beauté a une triste nouvelle à leur annoncer. Alors que certains d’entre eux se plaignent de ses récentes absences, elle écrit dans sa story Instagram : “Je reçois des messages très virulents concernant mon absence d’hier… Je le répète, j’ai la grippe. Hier, ma fièvre ne baissait pas et mon corps ne m'autorisait pas à me réhydrater, car il refusait tout liquide ou nourriture”.

⋙ Iris Mittenaere utra décolletée dans un superbe bustier (wow) !

Elle continue en mettant les choses au clair : “Il était donc impossible pour moi de venir, comme ce soir et demain. Ce sont les consignes de mon médecin ayant de ce fait une tension très basse, aucune énergie”. Si cette fois-ci la jeune femme a une bonne excuse pour ne pas enfiler ses costumes, ce n’est pas la première fois que ses admirateurs sont contrariés. Le 30 janvier dernier, l’ancienne reine de beauté annonçait sur son compte Instagram : “Pour fêter mes 3 ans de couronnement... Une grande nouvelle !! Suite au succès de L’oiseau Paradis, nous prolongeons ma présence sur le spectacle pendant 2 mois. Dépêchez-vous ! Il ne reste que quelques dates avec ma présence ! Venez checker le calendrier sur le site, il sera définitif demain pour les dernières dates". Alors quand ils découvrent qu’Iris Mittenaere ne mène pas la danse lors de chaque représentation, laissant souvent la place à une autre danseuse pour se reposer, la déception est au rendez-vous.

En commentaire de son post Instagram, ils n’ont pas hésité à exprimer leur mécontentement. “Mais quand est-ce qu'on sait que tu es là ?”. Un autre lui écrit : “Je suis venu vendredi dernier, vous n’y étiez pas. C’est un peu décevant”. Ce à quoi un follower lui répond : “Pareil, j’ai été extrêmement déçu, car je viens de

(...) Cliquez ici pour voir la suite