"Nous irons jusqu'au bout" : à Cannes, une libraire refuse de fermer et risque une amende

·1 min de lecture

Malgré les règles du reconfinement, Florence Kammermann, une libraire de Cannes, a gardé son magasin ouvert et risque d'être bientôt verbalisée. Elle a reçu le soutien d'écrivains, dont Alexandre Jardin, et même du maire LR de sa ville, David Lisnard.

Durant ce deuxième confinement, les librairies doivent rester fermées, mais certains font le choix de désobéir. A Cannes, la librairie "Autour du livre" est ouverte malgré la mise en garde d'Alain Griset, le délégué ministériel aux petites et moyennes entreprises, qui l'a menacé d'une fermeture administrative il y a quelques jours sur notre antenne. Vendredi, des policiers se sont rendus dans cette librairie indépendante, qui devrait bientôt être verbalisée. La libraire a reçu le soutien d'écrivains et même du maire de Cannes.

"Nous irons jusqu'au bout"

Une vidéo, où l'on voit des policiers contrôler la boutique, a circulé sur les réseaux sociaux ces derniers jours. Sur les images : des piles de livres sur un comptoir, deux agents des forces de l'ordre à l'entrée de la boutique… et cette libraire qui leur tient tête. "Mon commerce est ouvert, j'assume complètement mon acte." Mais la police revient un peu plus tard, explique à Europe 1 Florence Kammermann, la libraire de 52 ans. Cette fois ils évacuent la boutique. Elle sera bientôt verbalisée.


Lire la suite sur Europe1

Ce contenu pourrait également vous intéresser :