Isolement des personnes contaminées : Stanislas Guerini estime qu'il faut "convaincre" plutôt que contraindre

franceinfo
·1 min de lecture

"Je suis plutôt favorable à mettre le paquet sur l'accompagnement, on doit convaincre", a déclaré Stanislas Guerini, délégué général de La République en marche (LREM), mercredi 25 novembre sur franceinfo, alors que le chef de l'État a souhaité mardi soir que le gouvernement et le Parlement prévoient "les conditions pour s'assurer de l'isolement des personnes contaminées, y compris de manière plus contraignante".

"C'est un débat qu'on doit avoir, comment on s'assure que les personnes qui sont Covid +, mais aussi celles qui ont des symptômes puissent s'isoler, s'isoler plus tôt" a expliqué Stanislas Guerini. "Moi je suis plutôt favorable à mettre le paquet sur l'accompagnement. Il y a d'ailleurs des initiatives qui existent. Les hôpitaux de Paris, par exemple, ont des équipes qui passent chez les gens pour proposer des services. Si on veut donner une chance à nos stratégies de lutte contre le virus d'aboutir, on doit apporter de l'accompagnement", a insisté Stanislas Guerini. "On doit convaincre de l'intérêt. On doit inciter tout le monde, dès les premiers symptômes, à pouvoir s'isoler."

Je pense qu'il y a d'autres étapes avant l'amende. Donnons envie à nos concitoyens d'avoir les bons gestes, créons de la confiance.

Stanislas Guerini

à franceinfo

Sur la vaccination qui ne sera donc pas obligatoire, le délégué général de LREM est (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi