En Israël, Macron propose une coalition contre le Hamas et appelle à ne pas « élargir le conflit »

Emmanuel Macron, en visite en Israël mardi, a exprimé avec émotion sa solidarité après l’attaque sanglante du Hamas, et proposé une « coalition » internationale pour « lutter » contre le mouvement islamiste palestinien qui contrôle la bande de Gaza. « C’est une page noire de notre propre histoire », a-t-il déclaré.

Après un entretien avec le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, à Jérusalem, le président français a présenté les « condoléances » d’un « pays ami, éploré devant l’acte terroriste le plus terrible de votre Histoire et saisi par votre chagrin et votre douleur ». « Je vous apporte aujourd’hui l’émotion et la solidarité des Français. Nos deux pays sont liés par le même deuil », a-t-il ajouté, le ton grave, au côté M. Netanyahu.

À lire aussi Deux otages américaines libérées par le Hamas, Biden « au comble de la joie »

Cette visite intervient au 18e jour de la guerre entre Israël et le Hamas, déclenchée par l’attaque du mouvement palestinien sur le sol israélien le 7 octobre. Cette attaque sans précédent a fait plus de 1 400 morts, en très grande majorité des civils, parmi lesquels trente Français ou Franco-Israéliens.

Les représailles israéliennes à Gaza ont fait plus de 5 000 morts, également civils pour la plupart, selon le ministère de la Santé du Hamas.

A la rencontre des familles d’otages

Alors que la France affirme le droit d’Israël à se défendre dans le respect du droit international, Emmanuel Macron a proposé que la coalition internat...


Lire la suite sur ParisMatch