Italie : quelle politique migratoire Giorgia Meloni va-t-elle mener après sa victoire ?

© Yara Nardi/Reuters

Dans cet article, Alessandro Mazzola, chercheur à l’université de Liège en sociologie culturelle et politique, se penche sur le programme de Giorgia Meloni en matière migratoire : Giorgia Meloni, 45 ans, leader du parti d’extrême droite Fratelli d’Italia, se prépare à présider le 68e gouvernement italien depuis la Seconde Guerre mondiale, qui sera le gouvernement le plus à droite depuis Benito Mussolini. La coalition dans laquelle sa formation tient le premier rôle a en effet obtenu près de 44 % des suffrages (plus de 26 % pour Fratelli d’Italia, 9 % pour la Lega de Matteo Salvini et 8 % pour Forza Italia de Silvio Berlusconi) aux législatives tenues ce 25 septembre. Giorgia Meloni, qui sera la première femme premier ministre dans l’histoire de l’Italie , est connue pour ses propos virulents contre « les lobbies LGBT+ », les « élites de gauche » et, cela va sans dire, les migrants.

Lire aussi - « Elle a les pleins pouvoirs » : ce qui attend Giorgia Meloni après sa victoire en Italie

À première vue, le succès de Fratelli d’Italia semble n’être qu’une continuation de la dérive de l’Italie vers la droite, initiée par le succès de la Lega aux précédentes élections législatives en 2018 (17 %), et aux européennes en 2019 (33 %). Les élections de ce 25 septembre, qui voient le parti de Meloni supplanter nettement celui de Salvini, constituent-elles un simple passage de témoin dans le leadership de la droite italienne, ou bien les deux partenaires représentent-ils deux voies disti...


Lire la suite sur LeJDD