« Its a sin », la série sur les années sida

Pascaline Potdevin
·1 min de lecture

Le créateur de « Queer as folk » raconte l'irruption du sida dans l'Angleterre insouciante des années 1980. À ne pas rater pour...

Le souvenir. Londres, années 1980 : de jeunes hommes affluent vers la capitale pour y vivre librement leur homosexualité. Dans une colocation aussi chaleureuse que miteuse, Richie, Roscoe, Colin et leur amie Jill nouent d'indestructibles liens d'amitié autour de fêtes épiques, de premiers jobs ingrats et de fous rires au petit déjeuner. Jusqu'à ce que survienne cette mystérieuse maladie dont on pense, au début, qu'elle ne touche que les gays.

La joie. Le showrunner Russell T. Davies (« Queer as Folk », « Years and Years ») a tenu à rappeler, comme l'explique l'un de ses personnages, que ces années flamboyantes furent aussi celles d'un « fun » intense et débridé, d'une communauté plus forte que la haine dont elle était victime, et d'un amour démultiplié. Une façon de rendre hommage à ceux qui y sont restés.               

Les autres. Au-delà du virus, ce qui tue c'est l'ignorance et la honte : celle de familles confites dans le déni, même après la mort de leurs enfants. Et celle, intériorisée, d'hommes persuadés d'être punis pour leurs péchés. Ce qui sauve, c'est le regard posé sur l'autre, le soin, la solidarité, l'attention. À méditer à l'heure où le « care » est au centre de toutes les questions.                                                  

« IT'S A SIN », de Russell T. Davies (5 x 52 mn), lundi 22 mars, Canal +.

...Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi