"J'étais épuisée" : les confidences de Leïla Bekhti sur le tournage des "Intranquilles"

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Joachim Lafosse lui a certainement offert l'un de ses plus beaux rôles. Dans "Les Intranquilles", le dernier film du réalisateur belge, en salles le 29 septembre, Leïla Bekhti est Leïla, la femme de Damien, un peintre bipolaire. Tous les deux vivent confortablement dans un mas provençal avec leur fils Amine. Mais derrière l'image de la famille parfaite se cache en réalité un foyer rongé par la maladie. Comment Leïla Bekhti s'est-elle appropriée ce rôle ? Comment s'est passé le tournage ? L'actrice répond aux questions de Laurie Cholewa dans "Clap !", sur Europe 1. 

Leïla Bekhti et Damien Bonnard ont participé à l'écriture des "Intranquilles"

"J'ai aimé jouer cette femme en colère, cette femme qui aime", confie l'actrice. "Ce film est un film populaire car il parle à tout le monde, il n'est pas clivant. J'ai aimé le regard nuancé porté sur le couple par Joachim Lafosse", poursuit-elle. "Il y a énormément d'amour et de lumière dans 'Les Intranquilles'". Leïla Bekhti et son partenaire à l'écran, l'acteur Damien Bonnard, ont vécu un tournage particulier. "80% du film se passe dans la maison. Nous avons eu une semaine de répétitions dans le décor. C'est extraordinaire car c'est extrêmement rare d'avoir une semaine entière de répétitions avant le début d'un tournage", souligne Leïla Bekhti. Et les acteurs principaux ont aussi eu l'opportunité de participer à l'écriture du long-métrage. "Nous avons vraiment réécrit les scènes à trois (ndlr : Leïla Bekhti, Damien Bonnard et Joachim ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles