"J’étais en calbute" : cette incroyable anecdote d’Olivier Véran, surpris en caleçon par la police

Stephane Lemouton / Bestimage

Occupant la fonction de porte-parole du gouvernement depuis le dernier remaniement en date, Olivier Véran fut le ministre de la Santé au moment où la France était touché de plein fouet par la crise sanitaire. Propulsé à ce poste suite à la démission d'Agnès Buzyn, qui a brigué sans succès la Mairie de Paris lors des élections municipales de 2020, Olivier Véran a eu la mauvaise surprise de voir la police débarquer chez lui au petit matin en octobre 2020. Il est revenu sur cette anecdote invraisemblable dimanche 18 septembre 2022 au micro de RTL. Invité du journaliste Mohamed Bouhafsi au sein de l'émission Focus dimanche, l'ancien ministre de la Santé a vu son domicile de fonction être perquisitionné, dans le cadre d'une enquête sur la gestion de la crise sanitaire. "Je me couche à deux heures et demie du matin, le soir même on a prononcé l'état d'urgence sanitaire dans notre pays", a-t-il commencé, avant de dévoiler comment il s'est retrouvé en caleçon devant plusieurs policiers seulement quelques heures plus tard.

"Je dors donc trois heures, trois heures et demie, et ça frappe à la porte de votre petit appartement de fonction et vous avez une dizaine de personnes avec des brassards, des talkies-walkies. Le premier truc qu'on me dit c'est 'Mettez un masque, s'il vous plaît'. Moi, j'étais en calbute, je me dis 'Qu'est-ce qu'il se passe ?'. Et puis, premier réflexe que vous avez quand vous voyez des brassards de police à six heures du matin chez vous, c'est 'Qui est mort ?", a expliqué (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite