"J’étais entre la vie et la mort" : les confidences de Jean-Marie Bigard sur son rapport à l’alcool

Des confidences fortes… Vendredi 10 juin 2022, dans l’émission Chez Jordan, pour Télé-Loisirs, Jean-Marie Bigard s’est longuement livré sur son rapport à la boisson. Aujourd’hui, l’humoriste a cessé les alcools forts. "Adieu le Ricard et le Whisky. Ou un de temps en temps, pour une soirée exceptionnelle", a-t-il fait savoir. Associé à des vignerons pour placer des bouteilles de vin dans des restaurants parisiens, le mari de Lola Marois a glissé : "Pour moi, ça a du sens de faire en sorte que les gens continuent à boire du vin, avec évidemment parcimonie." Après avoir assuré que le goût du vin dans sa bouche, était "somptueux", Jean-Marie Bigard a confié que sa consommation excessive d’alcool l’avait mené à l’hôpital quelques années plus tôt. "J'étais entre la vie et la mort à l'hôpital américain. Tu sais qu'il y a un room service ? Un mec avec un petit gilet. Et je commandais ma bouteille de vin. Il m'est arrivé, à peine après avoir bu deux petits verres de vin d'aller les vomir dans les toilettes", s’est-il rappelé.

En toute transparence, l’humoriste a déclaré : "Il y a une époque où j'avais un bon rythme. Sur l'échelle de Gérard Depardieu, j'étais 8. Je buvais quatre ou cinq bouteilles de vin par jour. En rigolant, sans jamais être bourré, hein !" Après avoir expliqué qu’il ne voulait pas faire l’apologie de ses records d’alcoolémie, Jean-Marie Bigard s’est souvenu : "Il y a une quinzaine d'années, avec un pote, quand on sortait dans un endroit pour danser, on buvait à deux une (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles