“J’étais un légume, je ne marchais plus, je ne parlais plus” : Adeline Blondieau fait de terribles confidences sur son burn-out

Vendredi 22 mai 2020, France 2 diffusait un numéro inédit de Ça commence aujourd'hui, enregistré avant le confinement. Faustine Bollaert recevait à cette occasion des personnalités comme Sophie Favier, Gérard Vives, Cindy Fabre ou encore Adeline Blondieau. Cette dernière s'est notamment confiée sur son mariage avec Johnny Hallyday et les instants douloureux vécus parfois au côté du rockeur. Désormais sophrologue, celle qui fut révélée sur le petit écran grâce à son rôle dans Les nouvelles filles d'à côté, a également évoqué sa reconversion professionnelle. Outre sa participation à la sitcom d'AB Productions, Adeline Blondieau, 49 ans, a tenu pendant plus de dix ans le rôle de Caroline Drancourt dans la série à succès Sous le soleil. L'ex femme du Taulier a raconté à Faustine Bollaert pourquoi elle s'était résolue à quitter les plateaux de tournage lors de la quatorzième saison.

Adeline Blondieau victime d'un terrible burn-out

"J'ai arrêté Sous le soleil au bout de 14 ans parce qu'humainement les tournages sont très difficiles. C'est une vie où on ne laisse pas beaucoup de part à l'intimité. On vous prend beaucoup de choses : votre temps, votre santé et tout le monde s'en fout." a-t-elle affirmé. Elle précise que son choix a aussi été pris en raison de son rôle. "La production s'était mise en tête de me faire un rôle qui passait son temps à souffrir, à se faire maltraité. Je leur ai demandé de changer ça parce que me faire taper dessus, insulter, cocufier... A un moment donné c'est devenu trop pesant." a-t-elle raconté. Son rôle n'évoluant pas, Adeline Blondieau a choisi de partir. "Même l'équipe était plombée. Tu ne peux pas rigoler avant et après une scène où tu te fais taper dessus. C'était toujours horrible horrible." a-t-elle expliqué. A la suite de cet épisode, Adeline Blondieau a fait un burn-out : "Trop plein et manque de gratification. J'ai tiré sur la machine (...) J'étais un légume, je me marchais plus, je ne parlais plus (...) Une partie du cerveau a été touchée".

(...) Cliquez ici pour voir la suite