"J'ai été directeur d'EHPAD, j'y ai vu la maltraitance et l'amour"

La maltraitance existe en EHPAD sous des formes diverses. D'abord, il y a la maltraitance volontaire, physique et violente. On dénombre 7500 EHPAD en France: on peut donc considérer que chaque jour des milliers de personnes âgées sont maltraitées. Des cas de violences financières ont été avérés, notamment des vols de bijoux, de parfums ou encore de vêtements de marque. Jean Arcelin dénonce également la maltraitance psychologique que subissent les résidents, à travers l'exemple des couches-culottes qui leur sont imposées.

Ensuite, il existe aussi la maltraitance alimentaire: on mange souvent mal en EHPAD à cause de contraintes économiques drastiques infligées à la direction. Les formes de maltraitances involontaires - ou institutionnelles - sont plus courantes et découlent du manque de moyens dont souffre le personnel: les temps d'attente, l'absentéisme sauvage, la négligence en sont des exemples. Pour conclure sur ce sujet, Jean Arcelin estime que la pire forme de maltraitance est l'abandon.

Pour ne pas dresser un tableau trop sombre du monde des maisons de retraite, il est important de rappeler qu'il existe aussi des moments magnifiques de partage et d'humour en EHPAD, racontés avec sensibilité par l'auteur.

"Tu verras maman, tu seras bien"

Jean Arcelin

Acheter sur Amazon*Acheter sur Fnac

*Au moment de la publication, le prix était de 19,90 euros.

Certains liens de cet article renvoient vers des sites marchands, Le HuffPost peut recevoir une rémunération si un lecteur achète le produit en ligne. Tous les articles publiés sur Le HuffPost sont choisis et écrits en totale indépendance. Les experts interrogés sont également indépendants des marques ou produits qu'ils citent. En savoir plus.

Retrouvez cet article sur le Huffington Post