J'ai testé... Unu, le scooter électrique le plus cool du moment

Imaginé par une start-up basée à Berlin, le Unu est un petit scooter électrique, parfait pour une utilisation en ville. J'ai pu le tester pendant sept jours, voici mon bilan.

Avec son design rétro et ses sept coloris tendance allant du rose poudré au bleu marine brillant en passant par le khaki effet mat, le scooter Unu est bien plus qu'un simple moyen de locomotion : une réelle alternative électrique et stylée. Après l'envahissement des Cityscoot et autres Coup dans les rues de Paris et Nice, la technologie était belle et bien prête à être adopter par les particuliers.

Une start-up composée de deux allemands et un français décide d'utiliser cette même technologique et de la rendre disponible à l'achat. Le Unu a toutes les qualités (ou presque) d'un cyclomoteur, en plus de ses belles formes, il a donc une batterie portable avec une autonomie de 50 km. Elle se charge complètement en 5 heures simplement en la branchant chez soi, sur une prise de courant de 220 volts. En sept jours d'utilisation avec de multiples déplacements entre Paris et notre bureau situé à Montrouge, j'ai dû le recharger tous les deux jours.

Poids plume et taillé pour l'utilisation urbaine

Une fois que la batterie est à nouveau pleine, il suffit de l'incruster sous le siège (il y a même la place pour une deuxième batterie) et de la brancher avant de pouvoir démarrer. Le poids plume du scooter (67 kg avec la batterie) lui permet une maniabilité parfaite, idéale pour une utilisation urbaine, surtout pour se garer en deux temps trois mouvements. Côté puissance Unu en propose trois différentes de 1.000 à 3.000 watts avec une vitesse maximum de 55 km/h environ.

Après (...)

Lire la suite sur Grazia.fr

Noël 2018 : 12 idées cadeaux pour les amoureux des (belles) plantes
Comment devenir SM en cinq leçons ?
Lætitia Lemmou (Dealeuse de voyages) : "Instagram a changé notre manière de voyager"
La pièce fétiche de Cordelia de Castellane : le salon noir
Voyage : les 10 villes à visiter absolument en 2019 (selon le Lonely Planet)