"J’avais envie de retourner au charbon" : Isabelle Ithurburu se confie sur son arrivée sur TF1

C’est un sacré challenge qui attend Isabelle Ithurburu. Au mois de mai dernier, TF1 annonçait, à la surprise générale, l’arrivée de la journaliste sportive à la présentation de 50’inside. Elle sera également déployée pour suivre la Coupe du monde de rugby, qui débutera le mois prochain en France. Dans une interview accordée à nos confrères de Gala, l’animatrice est revenue sur son arrivée sur la Une et notamment sur l’accueil qui lui a été réservé par les autres présentateurs. "Camille (Combal) a été le premier à dégainer. Il m’a envoyé un gentil message en me disant qu’il allait me garder des friands à la cantine. Camille est exactement comme on le voit à l’antenne", s’est-elle remémorée en préambule. "C’est aussi le cas de Nikos (Aliagas) qui a été extrêmement bienveillant. Il m’a conseillé de rester fidèle à ce que je suis. Dans les couloirs de la chaîne, j’étais ravie de retrouver mes anciens collègues de Canal+, Grégoire Margotton et François Trillo", a continué Isabelle Ithurburu, qui assure avoir mis deux mois à prendre la décision de quitter Canal +.

À lire également

"Il remplit pas mal de cases" : Isabelle Ithurburu se confie sur cet invité qu’elle rêverait de recevoir dans 50' inside

"J’avais envie d’autre chose en plus du rugby. Le fait d’avoir eu 40 ans cette année m’a peut-être aussi amenée à me questionner sur le changement… à me remettre en danger. Je travaillais dans un confort incroyable à Canal+, à tout point de vue, mais j’avais envie de retourner au charbon", a-t-elle expliqué. La journaliste estime que "40 ans, c’est un cap" et que "si on ne change pas à cet âge, on ne le fera jamais". Celle qui avait participé à la 5ème saison de Nouvelle Star a également évoqué son rapport à la vie privée et la discrétion dont elle fait preuve. "Je sais faire la part des choses. Je poste beaucoup sur les réseaux sociaux concernant mon travail, ...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi