« J’avais un frère toxicomane » : les rares confidences de Mélissa Theuriau

©Castel Franck/ABACA

Ce jeudi 19 janvier, Mélissa Theuriau s’est confiée sur le couple qu’elle forme avec Jamel Debbouze. Elle a aussi levé le voile sur les souffrances de son enfance.

Dans une interview accordée à « Psychologies Magazine », ce jeudi 19 janvier, Mélissa Theuriau s’est confiée sans tabou. La journaliste est revenue sur le couple qu’elle forme avec Jamel Debbouze. Depuis maintenant 15 ans, l’humoriste et la journaliste semblent vivre un conte de fées. Ils ont d’ailleurs deux enfants, Léon, 13 ans, et Lila, 10 ans. Une vie de famille que Jamel Debbouze aime raconter dans ses sketchs.

Mais le quotidien de la journaliste n’a pas toujours été évident. Lors de cet entretien, Mélissa Theuriau a également fait de rares confidences sur son enfance difficile. Plus particulièrement sur le fait de grandir avec son frère, Dimitri Theuriau, en proie à des addictions. « J’avais un frère toxicomane, et ça a beaucoup abîmé mes parents, déjà fragiles comme couple », confie-t-elle dans les colonnes de « Psychologies Magazine ». Malgré cela, la femme de Jamel Debbouze a vécu de beaux moments en famille. « À la maison, j’ai quand même été heureuse, c’est une chance folle dans ma construction », poursuit-elle. Un schéma bien différent de son parcours scolaire. La jeune femme avoue s’être souvent sentie « exclue » et « malheureuse ».

« L’important c’était que mon frère ne meure pas »

Originaire d’une petite ville près de Grenoble, Mélissa Theuriau a ensuite poursuivi ses études à Paris. Une décision qui l’a donc poussée à quitter le cocon familial et s'éloigner de son frère....

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi