• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Véronique Genest explique avoir besoin de 10.000 euros par mois pour vivre et assure avoir des difficultés financières

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Véronique Genest est connue pour son franc-parler. Après avoir poussé un coup de gueule contre le pass sanitaire, la comédienne s'est confiée sur ses problèmes financiers. Invitée de L'Instant De Luxe le lundi 27 septembre 2021 sur Télé Star Play, l’inoubliable interprète de Julie Lescaut a ainsi dévoilé son train de vie. Et aujourd'hui, elle a visiblement du mal à subvenir à ses besoins. "J'ai des charges énormes : j'ai ma mère à charge qui est en Ehpad, j'ai l'ex-femme de mon mari à charge", a-t-elle ainsi expliqué sur le plateau du programme. Et d’ajouter : "On a beaucoup de charges, on entretient les gens et on ne peut pas leur dire, du jour au lendemain, 'on arrête'". Véronique Genest a également raconté que l'ex-femme de son époux, Meyer Bokobza, "était au RSA". "La vie est compliquée", a-t-elle assuré. Et d'ajouter : "Donc il y a des frais énormes, mais c'est la vie ! Je ne vais pas me plaindre !", a-t-elle déclaré. Des confessions sans langue de bois pour celle qui explique connaître des fins de mois difficiles.

Désireux d'en savoir plus sur les besoins financiers de Véronique Genest, l'animateur de L'Instant De Luxe lui a donc posé une question plutôt directe : "Il vous faut combien pour vivre ?" Et l'amie de Mouss Diouf de répondre : "Je ne vais pas vous dire un chiffre", a indiqué Véronique Genest, avant de préciser ne pas être une grande dépensière : "Je ne sors pratiquement jamais au restaurant. Depuis deux ans, je ne fais rien. Les vêtements, quand je m'achète un (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles