"J’ai empêché mon fils de dire la vérité" : la mère de Jonathann Daval sort du silence

Bruno Grandjean / Panoramic / Bestimage

Après le meurtre commis par Jonathann Daval sur son épouse Alexia, en octobre 2017, la mère de ce dernier a préféré ne pas s’exprimer et se murer dans le silence. Considérée comme la mère du "monstre" ayant retiré la vie à une jeune femme, Martine Henry s'est faite plus que discrète. Lors du procès clôturé le 21 novembre 2021, et à la suite duquel son fils a été condamné à 25 ans de réclusion, elle n'était d'ailleurs qu’une simple témoin. Cette assistante maternelle de 66 ans et mère de sept enfants a pourtant décidé de s’exprimer dans un livre intitulé Moi, maman de Jonathann (Ed. Michalon), co-écrit avec la journaliste Plana Radenovic. En attendant sa sortie prévue pour le jeudi 17 novembre 2022, Martine Henry à accordé une interview à nos confrères du Journal du dimanche, le 12 novembre 2022. Dans cet entretien, la mère de Jonathann Daval exprime son tiraillement entre l'amour inconditionnel pour son fils, et la culpabilité qu'elle ressent malgré tout.

"J’ai envie de parler à mon tour. De montrer que la réalité est toujours plus compliquée. Mon fils, Jonathann, n’est pas un monstre, même si ce qu’il a fait est ­monstrueux". Dans les propos recueillis par Plana Radenovic pour le JDD, Martine Henry confie que cinq ans après les faits, elle ne parvient pas à expliquer comment son fils a pu tuer la jeune banquière de 29 ans : "Après un tel drame, on revoit tout ce qu’il s’est passé depuis l’enfance et on se remet en question. Qu’est-ce que j’ai fait ? Qu’est-ce que j’ai loupé ?". (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite