Publicité

“J’ai fini par admettre qu’aucune mère n’est parfaite” : Alessandra Sublet prône l’honnêteté quant à la difficulté de la maternité

Sylvain Lefevre

Les tabous et le silence sont les ennemis des jeunes mères. Alessandra Sublet a énormément souffert de ces non-dits après ses deux accouchements. “Quand j'étais enceinte, aucune nana autour de moi ne m'a dit : 'Tu peux avoir une marée de larmes, ça peut arriver, ça peut être dur.' Non, tout le monde vous dit que c'est le plus beau métier du monde et que c'est merveilleux. Ce n'est pas faux, mais c'est super-dur”, a expliqué l’animatrice de télévision au micro de RTL. Ce n’est pas la première fois qu’Alessandra Sublet prend la parole sur ce sujet qui touche une femme sur six, selon une étude de Santé publique France publiée en septembre dernier. En 2013, déjà, après la naissance de son premier enfant, l’animatrice avait publié un livre intitulé T’as le blues, baby, dans lequel elle racontait son expérience. “Je me suis dit : 'Il faut le dire, en fait', parce que si ça m'arrive à moi, ça arrive forcément à plein de femmes.”

Elle avait également accordé une interview à Paris Match, dans laquelle elle expliquait avoir “fini par admettre qu’aucune mère n’est parfaite et qu’apprivoiser un enfant demande du temps”. Dix ans plus tard, et alors qu’elle a eu un second enfant entre-temps, Alessandra Sublet est sur scène pour un one-woman-show, Tous les risques n’auront pas la saveur du succès, dans lequel elle évoque de nouveau cette dépression post-partum qui l’a touchée de plein fouet. “Aujourd’hui, on en parle un petit peu plus, ça reste encore tabou. La maternité, c’est difficile. Et (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Insomnie : qu’est-ce que la respiration lunaire ?
Insomnie : qu’est-ce que la respiration lunaire ?
Qui des seniors ou des jeunes adultes souffrent le plus de la solitude ? Une étude répond
Qui des seniors ou des jeunes adultes souffrent le plus de la solitude ? Une étude répond
Une chercheuse dénonce la supercherie qu’est le Spasfon pour traiter les douleurs de règles