Nagui choqué par l’attitude de Cruella, voix off de “N’oubliez pas les paroles”

·2 min de lecture

N’oubliez pas les paroles, plus facile à dire qu’à faire. Dans l’émission présentée chaque jour par Nagui, sur France 2, les candidats donnent de la voix pour tenter de détrôner le maestro en titre. Et malgré le répertoire musical impressionnant de certains – notamment de Margaux, la plus grande championne du jeu, qui s’est d’ailleurs lancée dans le métier après son élimination – il arrive de faire des erreurs. Mardi 16 février 2021, la maestro Valentine affrontait un nouveau candidat prénommé Fodié. Mais tous deux sont restés bloqués dès le début de La chanson pour l’Auvergnat, de Georges Brassens. Après la phrase “toi qui m’a donné du feu quand…”, Fodié n’a pas su trouver les paroles et a donc simplement fredonné. Si Nagui “peut comprendre” cette erreur, le musicien Fabien Haimovici s’est montré déçu de constater que “Brassens n’a pas la cote” auprès des chanteurs du jour.

Comme toujours quand un candidat ne parvient pas à se souvenir d’un texte, l’animateur s’en remet à son acolyte Cruella : “Quelles étaient les paroles qu’il devait chanter ?”, demande-t-il donc à la voix-off de l’émission, incarnée par la comédienne Gaëlle Le Roy, également assistante de production dans la société de Nagui. “Les croquantes et les croquants”, répond-elle alors, sans terminer la phrase. “Ah, c’est tout ? Vous faites juste trois mots et vous arrêtez maintenant ?”, s’est étonné la star de N’oubliez pas les paroles.

“J’ai un peu la flemme aujourd’hui”, a rétorqué Cruella avec nonchalance. Mais pas question pour Nagui d’accepter un tel laxisme : “Non, bah non !”, s’est-il exclamé, avant d’insister pour que sa collègue dévoile la suite des paroles. “Tous les gens bien intentionnés m’avaient fermé la porte au nez. Ce n’était rien qu’un feu de bois, mais il m’avait chauffé le corps… C’est bon ?”, enchaîne rapidement la voix-off, sans s’interrompre, bien que le présentateur l’ait remerciée à plusieurs reprises. “C’est tout ou rien Crucru”, a commenté Fabien Haimovici, visiblement amusé par (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite