J’ai une poussée d’acné après le soleil : que faire ?

© Imaxtree

Après avoir profité des effets régénérateurs du soleil durant des semaines entières, vous n’avez qu’un seul but : exhiber votre teint « sunny » aux collègues dans l’espoir de les rendre verts de jalousie. Le hic : de petits boutons commencent à surgir sur votre minois si joliment hâlé.

L’acné est loin de ne concerner que les adolescents, 73 % des personnes âgées de 15 à 34 ans, déclarent en avoir et 2 fois sur 3, il s’agit de femmes*. Les causes de l'acné de l'adulte sont multiples : le stress, les fluctuations hormonales, l’alimentation (sucrée et grasse). L’acné qui s’était améliorée pendant l’été, est de retour avec la rentrée. Comment l’éviter ?

On attaque sur tous les fronts

L’acné de l’âge adulte ne guérit pas sans une prise en charge par le dermatologue. Au programme : un traitement local pour sécher les lésions accompagné ou pas de médicaments à prendre par voie orale mais aussi recommandation de cosmétiques adaptés et surtout réalisation de peelings superficiels combinés aux LED pour enlever les traces et les microkystes.

Conseil beautyfood pour éviter les boutons

On se calme sur les produits laitiers ; les sucres rapides des sodas, des friandises ; le chocolat dont les effets directs sur l’augmentation de la sécrétion de sébum sont maintenant prouvés avec pour conséquence des poussées de boutons. On limite aussi toutes les graisses saturées de la charcuterie et les sauces.

Purifier

Contrairement aux idées reçues, les bienfaits de l’ensoleillement pour notre peau sont illusoires. Au contact des premiers rayons, notre peau s’épaissit en bloquant la remontée de sébum et par conséquent empêche, pour un temps, l’éclosion des petites imperfections. A la fin des vacances, l’excès...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles