J’ai souvent des fourmis dans les jambes, qu’est-ce que ça cache ?

© Istock/Getty Images

Il suffit d’un long trajet en voiture, d’une mauvaise position prise pendant la nuit et les jambes picotent, semblent engourdies, sont soudainement douloureuses. Difficile de décrire précisément ces "fourmis dans les jambes" ! Mais elles nécessitent en tout cas d’étirer la jambe concernée, de se lever et de faire quelques pas pour dissiper cette sensation désagréable. Concrètement, ces paresthésies sont simplement l’expression de la compression d’un vaisseau ou d’une artère et donc d’une diminution de l’apport en oxygène dans les tissus. La circulation sanguine ralentit et le cerveau va envoyer un message pour déclencher un engourdissement. Dans une immense majorité des cas, ces symptômes ne sont pas graves. Mais il arrive toutefois qu'ils cachent une pathologie et nécessitent, lorsqu’ils sont trop fréquents, un rendez-vous chez le médecin.

Pour connaître la cause d’une paresthésie, il faut déjà se poser la question des circonstances dans lesquelles elle apparaît. Si ces fourmis dans les jambes se déclenchent après être resté longtemps dans la même position, ou par exemple s’être assis en tailleur, il y a de fortes chances qu’il ne s’agisse que d’une réaction physiologique normale. Mais elles sont plus fréquentes chez les personnes souffrant d’une insuffisance veineuse ou de jambes lourdes. Un rendez-vous chez le phlébologue peut alors permettre d’y voir plus clair.

Autre explication possible si ces fourmis apparaissent de manière répétées : une cause mécanique, par exemple en (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite