J’ai testé pour vous… le Gyrotonic

Spoiler : ce n’est pas un cocktail à base de gin !

Aux Etats-Unis, le Gyrotonic fait l’unanimité depuis un petit moment déjà. La preuve : Jennifer Anniston, Lady Gaga, Gwyneth Paltrow, Madonna et même Tiger Woods en sont déjà adeptes. D’ailleurs, on parie que d’ici un an, cela sera la nouvelle obsession de vos copines branchées... Et peut-être même la vôtre !

C'est quoi ?

Il s’agit d’une pratique sportive créée par Julio Horvath dans les années 1980 aux Etats-Unis. Le Gyrotonic vise à étirer le corps tout en le tonifiant et puise ses origines dans le Tai Chi, la gymnastique mais aussi la natation. Bref, c’est un condensé de plusieurs sports et si l’on croit les professionnels, il serait le secret derrière ces corps longilignes des stars hollywoodiennes.

Ça se pratique où ?

Situé au cœur du sixième arrondissement, le studio Rituel par Verena Tremel propose des cours de Gyrotonic. Si le studio n’est pas immense, le lieu est convivial et les cours sont enseignés par groupes de quatre maximum – un vrai luxe. Ici, pas besoin d’un sac de sport blindé, le studio pense à tout pour vous : des serviettes de toilette au shampooing, il ne vous reste plus qu’à enfiler un legging confortable et savourer votre séance.

A quelle fréquence ?

A priori pour obtenir les meilleurs résultats, il faudrait idéalement assister à deux cours par semaine au minimum. Mais comme pour toute pratique sportive, c’est la régularité qui fera la différence. La première séance est un peu difficile car on découvre les termes parfois techniques, mais on ressent un regain d’énergie et une agréable légèreté dès la fin de la première heure.

Ça coûte combien ?

Pour le moment, encore très peu de studios à Paris proposent des cours, ce qui est donc encore un brin coûteux. Cela étant dit, les machines ultra pointues(...)


Lire la suite sur Paris Match