"J’ai vécu le crâne rasé" : l’actrice Golshifteh Farahani se confie sur son enfance difficile en Iran

Dominique Charriau / Contributeur

Une jeunesse pas comme les autres. À l’occasion de la sortie, ce mercredi 16 novembre, du film Une comédie romantique, Golshifteh Farahani, qui y incarne Salomé, l’héroïne, a accordé un entretien à nos confrères de Marie Claire. Si la comédienne a gaîment évoqué ce nouveau long-métrage, elle a surtout parlé de la situation actuelle en Iran, son pays natal, en saluant "le courage" des jeunes femmes iraniennes. Elle en a profité pour livrer de rares confidences à propos de son enfance. Née à Téhéran en 1983, sous le régime islamique, la femme de 39 ans s’est dit issue d’une génération "traumatisée par la guerre avec l'Irak [de 1980 à 1988, ndlr] et par la période post-révolution [de 1979, NDLR]."

Golshifteh Farahani a ensuite révélé avoir "vécu comme un garçon pendant des années", avant de préciser qu'elle avait "le crâne rasé" et qu’elle se faisait même appeler Amir. "Mais elles, ces jeunes femmes, ne veulent pas se raser la tête. Elles veulent garder leur féminité et être libres", a-t-elle estimé. Mais, contrairement à elles, la future actrice et ses contemporain·es "ne croyaient pas en l’avenir" quand iels étaient jeunes. "C'est d'ailleurs pour cela que le gouvernement islamique fait de la propagande et demande à la population iranienne d’avoir des enfants", a indiqué la star du grand écran, qui fut d'ailleurs la première Iranienne à jouer dans une production hollywoodienne, Mensonges d’État, de Ridley Scott, en 2008. Et d'ajouter : "La seule chose que nous avions ? Le présent. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Disneyland inclut des poupées en fauteuil roulant dans l’une de ses plus célèbres attractions
"Ce n'est pas contre l'Islam" : le film pakistanais Joyland, en lice pour les Oscars, interdit de diffusion nationale
“Accepter ma propre beauté” : le rôle de Letitia Wright dans Black Panther l'a aidée à se réconcilier avec ses cheveux
"J’ai fait plusieurs FIV" : Jennifer Aniston se livre sur son infertilité et son combat pour devenir mère
“L’amour ne fait pas de maths” : Cher confirme être en couple avec un homme de 40 ans son cadet