"J’ai vécu une réelle solitude" : Jean Dujardin se confie sur sa jeunesse compliquée

·1 min de lecture

Oscarisé en 2012 pour son rôle dans le film The Artist, Jean Dujardin est devenu l'une des têtes d'affiche les plus incontournables du cinéma français. Celui qui a récemment affirmé avoir vécu "l'enfer" sur le tournage de la série Un gars, une fille, où il partageait l'affiche avec son ancienne compagne, Alexandra Lamy, a accepté de participer à une masterclass de l'Ecole d’art de Lausanne (ECAL). Au cours de cet événement diffusé en direct sur YouTube le 1er mai 2021, le comédien s'est notamment confié sur différents sujets tournant autour de sa carrière dans le cinéma, mais aussi sur son enfance marquée par les difficultés scolaires.

"Je suis un ancien cancre, ou plutôt un vrai angoissé," a expliqué Jean Dujardin, avant d'évoquer l'un de ses premiers succès au cinéma : Brice de Nice. Pour interpréter le personnage éponyme de cette comédie culte, l'acteur a confié avoir dû regrouper "une perruque blonde, un T-shirt jaune, un pantalon noir, une planche de surf, un air con". Bien que l'origine de ce film prête à rire, le fait que le comédien ait incarné un personnage de surfeur "adulescent", qui a grandi avec des parents quelque peu absents, a permis à Jean Dujardin de dévoiler certaines de ses souffrances passées. "Quand j’étais à l’école, on me disait toujours que j’étais un bon à rien," a révélé celui qui est récemment devenu père pour la 4ème fois.

"J’ai vécu une réelle solitude. J’ai aussi vécu l’humiliation… On la retrouve dans Brice de Nice. Si le personnage passe sa vie (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite