• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

"J'ai été maladroit" : Cyril Hanouna présente ses excuses après son altercation avec Sophie Tapie

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Cyril Hanouna se confond en excuses. Le présentateur de Touche pas à mon poste a fait son mea culpa mercredi 29 septembre 2021 sur C8, au lendemain de son altercation avec Sophie Tapie. En effet, la fille de Bernard Tapie, qui était venue faire la promotion de son nouvel album intitulé 1988 mardi 28 septembre 2021, n'avait pas apprécié être interrogée sur l'état de santé de son père. Résultat : le ton était rapidement monté sur le plateau.

Face à cette polémique, l'animateur a tenu à re-contextualiser l'interview de son invitée. Alors que Bernard Tapie souffre d'un cancer généralisé, sa fille Sophie Tapie traverse une période particulièrement douloureuse : "C'est vrai que ça s'est plutôt mal goupillé dès le début. Moi, Sophie, c'est vraiment quelqu'un que j'aime. C'est quelqu'un dont je suis assez proche. Elle était avec moi en loge avant l'émission et c'est vrai que, déjà, on avait mal à la tête tous les deux. On était un peu fatigués. Elle me disait 'Je suis un peu fatiguée. Je reste beaucoup avec mon papa.' Et elle n'était pas dans son état normal, non plus, parce que c'est compliqué pour elle de parler de son papa et de voir des images de son papa", a reconnu le roi du PAF.

Dans un second temps, Cyril Hanouna a présenté ses excuses tout en prenant la défense de Sophie Tapie : "C'est vrai qu'elle a eu, peut-être, un comportement particulier mais il faut aussi se mettre à sa place", a-t-il déclaré, avant de poursuivre : "Je pense qu'hier, à un moment, on était dans notre monde (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles