"J'ai été triste pour votre joueur Kylian Mbappé", confie la Belge Virginie Hocq

·1 min de lecture

Une Belge pleine d'empathie pour un footballeur de l'équipe de France, c'est assez rare pour être noté. C'est bien le sentiment qu'a ressenti l'humoriste belge Virginie Hocq, invitée jeudi dans l'émission d'Anne Roumanoff Ça fait du bien, où elle est invitée aux côtés de Vincent Desagnat pour présenter le film comique Mystère à Saint-Tropez : une enquête de l’inspecteur Boulin.

>> Retrouvez toutes les émissions d'Anne Roumanoff de 11h à 12h30 sur Europe 1 en replay et en podcast ici

"Je vous avoue que j'ai été triste pour votre joueur Kylian Mbappé", explique Virginie Hocq, qui a regardé le match de huitième de finale où la France s'est inclinée aux tirs au but contre la Suisse. "Je suis déçue qu'on ait dit qu'il ait raté. On n'a pas dit que le gardien avait réussi. C'est quand même dingue d'enfoncer des gens comme ça ! Tout le monde se jette sur lui, alors que personne n'encense le Suisse qui a fait un truc super."

"Franchement, le foot, je m'en fous un peu"

L'humoriste belge ajoute cependant ne pas être une grande experte en football. "Je suis très gênée parce qu'il n'y a pas longtemps, un journaliste m'a appelée pour savoir ce que je pensais du foot. Je descendais de mon vélo, je faisais les courses. Oui, ma vie est normale et complètement insipide !", s'amuse-t-elle.

>> LIRE AUSSI - Comment l'humoriste Virgine Hocq a transformé l'enterrement de son père en fête

"Franchement, je m'en fous un peu", lui a-t-elle répondu. "Ce n'était pas bien de dire ça, parce que ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles