J'ai mal à l'ovaire, est-ce le signe que je suis enceinte ?

L'expert : le Pr Philippe Deruelle, Chef de Pôle Gynécologie Obstétrique au CHRU de Strasbourg

L'absence de règles, le premier vrai symptôme

Une douleur à l'ovaire peut survenir en début de grossesse, du fait de l'imprégnation hormonale, ou plutôt du bouleversement hormonal dû à l'implantation de l'embryon. La douleur ovarienne peut être unilatérale, survenant soit à gauche soit à droite : elle se traduit alors par de petits élancements dus au corps jaune, l'ancien follicule débarrassé de son ovocyte lors de l'ovulation, qui prend de la place dans l'ovaire. Dans le jargon gynécologique, on parle de corps jaune kystique.

Lorsque la douleur est bilatérale, c'est-à-dire ressentie des deux côtés, telle une gêne dans le bas ventre, il s'agit le plus souvent de douleurs musculo-ligamentaires liée à l'accroissement de la taille de l'utérus.

« Le terme de douleur aux ovaires est assez généraliste et ne veut pas dire grand chose en soi. Ce n'est pas forcément les ovaires qui font mal, mais plutôt les ligaments de l'utérus, et le fait que les vaisseaux soient un peu mis en tension par l'état de grossesse », nous explique le Pr Philippe Deruelle, professeur des universités et praticien hospitalier de gynécologie obstétrique aux...

Lire la suite