Jamel Debbouze : sa vocation de footballeur "ratée"

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Jamel Debbouze est un comédien humoriste incontournable. Très apprécié des Français, il accorde une interview exclusive à Patrick Sébastien dans le magazine Je vous aime. Il revient sur sa vie passée lorsqu’il a perdu l’usage de son bras et son rêve d’enfant. Version Femina vous raconte tout dans cet article !

Jamel Debbouze cartonne en ce moment. Il enchaîne les réussites professionnelles et personnelles. Il vit un mariage heureux avec la belle Mélissa Theurlau et adore sa vie avec ses deux enfants. Le comédien accorde une interview à Patrick Sébastien dans le magazine Je vous aime tout en revenant sur son succès et son enfance à Trappes. L’humoriste parle de ce jour où il a perdu l’usage de son bras à l’âge de 14 ans.

Patrick Sébastien lui demande quelles ont été les conséquences de cet accident sur son parcours. Jamel plonge dans ses souvenirs et répond : “Le premier réflexe que j’ai quand le médecin me l’annonce, c’est de lui demander de me prêter un des stylos de couleurs qu’il a dans sa poche, car tout de suite, je m’entraîne pour commencer à écrire de la main gauche".

Viens ensuite la question sur le rêve qu’avait Jamel Debbouze lorsqu’il était encore jeune. L’interviewer demande : "Aurais-tu été plus heureux si tu étais devenu footballeur, ta passion première ?" À cela, l’humoriste rétorque : “Vocation ratée, tout ça à cause de mon ménisque ! Sinon j’aurais fait une carrière internationale !". Puis il termine en concluant : "Depuis mon accident, tout ce que je vis, c’est du bonus, du sursis."

À découvrir : Jamel Debbouze : sa sœur Nawel est d’une beauté renversante… Elle va bientôt se marier, voici l'homme de sa vie

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles