James Bond : comment Daniel Craig a révolutionné la saga

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Daniel Craig tire sa révérence. Après quinze ans et cinq films en smoking, la star de 53 ans renfile pour la dernière fois le costume de James Bond dans "Mourir peut attendre", en salles depuis mercredi 6 octobre. Que retiendra-t-on des James Bond de l'ère Craig ? Comment l'acteur britannique a-t-il réussi à moderniser la franchise ? Invités au micro de Laurie Cholewa dans l'émission "Clap !", Guillaume Evin et Laurent Pierrot, experts de la saga, dressent le bilan des années Craig. Avec déjà un petit soupçon de nostalgie... 

Daniel Craig, le mal-aimé de la saga

"Mourir peut attendre" marque la fin d'un cycle, celui de Daniel Craig dans la peau du célèbre espion. Si les fans de la saga pleurent aujourd'hui le mythique interprète de 007, l'acteur britannique était loin de faire l'unanimité en 2005, quand il a été choisi pour être le nouveau James Bond. Guillaume Evin était lui aussi très sceptique. "Je n'ai pas voulu le lapider comme l'avaient fait d'autres personnes", précise-t-il. "Mais c'est vrai qu'il ne correspondait pas au morphotype. On était tous habitués à un grand brun. Et puis là, on découvrait un homme de taille moyenne, musculeux, blond. Il avait une tête de nervi soviétique à se faire dégommer dès le générique". Un sentiment partagé par Laurent Pierrot : "Je trouvais que ce type ne ressemblait absolument pas au personnage. Il avait plus la tête d'un tueur russe que de James Bond". Un hypothétique jeune Vladimir Poutine qui a catalysé un flot d'insultes. "Ja...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles