James Middleton : le frère de Kate revient sur ses premiers mois de mariage

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

En septembre dernier, James Middleton épousait sa compagne française Alizée Thévenet.

James Middleton, le frère de Kate Middleton, s’est marié en France en septembre dernier. Une union célébrée dans l’intimité du village de Bormes-les-Mimosas, dans le Var. Un lieu de cérémonie peu étonnant puisque sa compagne est française. Alizée Thévenet a rencontré James Middleton à Londres en 2018. Elle est analyste financière dans la capitale anglaise depuis six ans lorsqu’elle croise le chemin du frère de la duchesse de Cambridge. Lors de leur rencontre, elle n’a aucune idée de l’identité du jeune homme, mais s’arrête pour caresser son chien. Le début d’une belle histoire. Très intégrée au sein de sa belle-famille, la femme de James Middleton portait la robe de mariée de Carole Middleton pour son mariage.

A lire aussi : Mariage royal : Carole et Michael Middleton, la bonne fortune des parents de Kate

Les premiers mois du jeune marié 

« Mr & Mme Middleton. Hier, j'ai épousé l'amour de ma vie entouré de notre famille, d'amis et bien sûr de quelques chiens dans le beau village de Bormes-les-Mimosas. Les mots ne peuvent décrire à quel point je suis heureux », avait écrit le beau-frère du prince William sur Instagram, ce jour-là. Depuis, il semblerait que l’homme d'affaires soit toujours aussi comblé. De retour sur le réseau social après une longue absence, il a tenu à donner des nouvelles à ses abonnés. Ce 4 novembre, il a posté une photo de lui et un de ses chiens, comme à son habitude. En légende, il écrit :...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles