Jane Birkin raconte l'écriture de "Cigarettes", chanson sur sa fille Kate décédée en 2013

·1 min de lecture

Le nouvel album de Jane BirkinOh! Pardon tu dormais... est l'adaptation de son film éponyme sorti en 1992. Mais pas seulement. La chanteuse a glissé d'autres thèmes intimes dans cet album co-écrit avec Etienne Daho. Elle y parle notamment pour la première fois de sa fille Kate Barry, photographe décédée en 2013. Invitée de Musique!, Jane Birkin raconte avec pudeur pourquoi elle a maintenant écrit des chansons sur cet épisode de sa vie.

>> Retrouvez Musique ! en replay et en podcast ici

La chanson qui parle de Kate Barry de la manière la plus évidente est Cigarettes. Jane Birkin a écrit le texte, qui lui est venu à cause d'un détail, comme une fulgurance. "Il y a toujours un déclencheur inattendu", explique-t-elle. "J'ai vu un petit nécessaire de manucure pour les ongles dans une pharmacie à Lyon. D'un coup, je me suis souvenu de ses pieds d'albâtre, de comment elle les soignait. Elle avait les pieds les plus jolis du monde."

Jane Birkin court alors dans sa chambre d'hôtel et écrit le texte de cette chanson au dos de son agenda. C'était en 2017, pendant la tournée de "Gainsbourg symphonique".

"Etienne Daho a su mettre ces mots-là en musique"

Mais la chanteuse révèle que deux autres titres de son dernier album parlent de son premier enfant. C'est le cas de Ces murs épais, qui évoque un cimetière. "Si vous y restez trop longtemps, l'imagination se met en marche. Alors je fais comme un voleur : je mets les fleurs, et puis je me barre", explique-t-elle.

Un sentiment qu'a tou...


Lire la suite sur Europe1