Japon : voici à quoi ressemble le nouveau parc Ghibli dédié aux films de Miyazaki

Le parc Ghibli, inspiré des films d'animation du célèbre studio japonais co-fondé par Hayao Miyazaki, a ouvert ses portes au public le mardi 1 novembre. Voici à quoi ressemble ce sublime projet.Cela faisait plusieurs années que les fans de Totoro, Chihiro et Princesse Mononoké attendaient ce moment… Mardi 1 novembre, le parc à thème du célèbre studio d’animation japonais Ghibli a enfin ouvert ses portes au public. Situé à Nagakute, à une demi-heure de Nagoya (et trois heures de train de Tokyo), celui-ci est construit au Aichi Commemorative Park, sur l’ancien site de l’exposition universelle de 2005. Au programme : pas de grandes attractions, ni de manèges à sensation, mais des décors de films et des personnages cultes intégrés à la nature environnante. Les visiteurs peuvent également déambuler dans des expositions dédiées au studio et à son co-fondateur, le réalisateur star Hayao Miyazaki. Trois zones thématiques Dans le détail, le parc est pour l’instant divisé en trois zones. La première, nommée « Grand entrepôt Ghibli », regroupe une salle de cinéma, une salle de jeux pour enfants, des boutiques de souvenirs, des restaurants et des reconstitutions de scènes des films de Miyazaki. Les fans peuvent par exemple se prendre en photo à bord du célèbre train filant sur les flots du « Voyage de Chihiro » ou aux côtés du robot de Laputa, un personnage tout droit sorti du long-métrage « Le Château dans le ciel ».Surnommée « La Colline de la jeunesse », la deuxième zone du parc reprend, elle aussi, des éléments du film « Le Château dans le ciel », mais aussi du « Château ambulant », du « Royaume des chats » (d’Hiroyuki Morita) et de « Si tu tends l'oreille » (de Yoshifumi Kondō). Les visiteurs sont invités à entrer dans des reproductions grandeur nature des bâtiments emblématiques de ces œuvres. Un ascenseur est mis à disposition pour monter tout en haut de la fameuse colline et permet d’avoir une vue panoramique sur tout le parc. Un Totoro géant La troisième zone, « La Forêt Dondoko », est quant à elle entièrement dédiée au célèbre long-métrage « Mon Voisin Totoro ». Elle propose aux fans du drôle de petit monstre de se balader dans une campagne bucolique avec des sentiers de promenade et une aire de jeux… On peut y trouver un grand Totoro de cinq mètres de haut et la maison de ses petites copines Mei et Satsuki.Deux autres zones, non accessibles au public, sont encore en cours de construction. Le « Village Mononoké », inspiré du film « Princesse Mononoké », devrait ouvrir à l’automne 2023. La « Vallée des Sorcières », espace dédié aux longs-métrages « Kiki la petite sorcière » et « Le Château ambulant », devrait arriver en mars 2024. Pas encore accessible aux touristes Côté pratique, sachez que le parc à thème Ghibli n’est pas (pour l’instant) ouvert aux touristes internationaux. Pour éviter les foules, le parc a décidé de prioriser les Japonais et de limiter son affluence à 5000 visiteurs par jour. Le parc Ghibli, dont la construction a coûté 240 millions d'euros, devrait malgré tout devenir une attraction touristique au Japon. Après la construction des cinq zones thématiques, la direction du parc prévoit d’accueillir 1,8 million de visiteurs par an