Au Japon, la mairie de Tokyo délivre ses premiers certificats d’union pour les couples de même sexe

Getty

C’est une bonne nouvelle pour les couples homosexuels au Japon. La mairie de Tokyo a commencé à remettre des certificats d’union aux personnes de même sexe qui vivent ou travaillent dans la capitale japonaise, a rapporté Franceinfo. Cette mesure était très attendue puisqu’il s’agit d’un premier pas vers la reconnaissance de la communauté LGBTQ+, dans un pays où le mariage gay n’existe pas. En effet, le Japon reste aujourd’hui le seul pays membre du G7 à ne pas reconnaître les unions de même sexe, sa Constitution disposant que "le mariage ne peut avoir lieu qu’avec le consentement mutuel des deux sexes".

Si ce n’est donc pas un certificat de mariage, à quoi sert exactement ce certificat d’union de la ville de Tokyo ? Selon nos confrères, ces derniers permettent aux personnes appartenant à la communauté LGBTQ+ d’être traitées comme des couples mariés dans le cadre de certains services publics liés au logement, à la santé ou à la protection sociale. Ces certificats sont néanmoins encore loin de conférer les mêmes droits qu’un mariage légal.

Ce nouveau statut proposé par la mairie de Tokyo n’en reste pas moins un progrès aux yeux des Japonais. Effectivement, selon un sondage réalisé en 2021 par la télévision publique japonaise NHK, 57 % des personnes interrogées étaient favorables au mariage homosexuel contre 37 % qui s’y étaient opposés. Grâce à de tels certificats, qui s’appliquent à la fois aux résidents de Tokyo et aux personnes vivant en banlieue, mais aussi à celles travaillant (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

L’école est-elle classiste ? Ces données de l’Éducation nationale en disent long sur la mixité sociale
Règles dans le sport : vers la fin des sous-vêtements blancs au tournoi de Wimbledon ?
Porno, cyberhacèlement, violence : le Gouvernement lance un “laboratoire” pour protéger les enfants sur Internet
"Ma famille a été emprisonnée et torturée" : Nina dénonce la dictature extrémiste en Iran
Motto, la nouvelle appli de rencontre anti-Grindr lancée par… le fondateur de Grindr