Jardin familial : 9 choses à savoir avant d'en louer un

La Rédaction Mon Jardin Ma Maison
·1 min de lecture

Les jardins familiaux font partie d’un « terrain divisé en parcelles affectées à des particuliers pratiquant le jardinage pour leurs propres besoins ou ceux de leur famille, à l’exclusion de tout usage commercial ». Ainsi, que vous habitiez en appartement à Paris, Bordeaux ou Strasbourg, il est possible d’être locataire d’un jardin plus ou moins grand.

Que faire dans un jardin familial ?

Vous rêvez de manger vos propres fruits et légumes ? Construisez un potager dans votre jardin loué ! En effet, les jardins familiaux sont prévus généralement pour cultiver des fruits et légumes et ainsi favoriser l’autoconsommation. Aussi, beaucoup de municipalités mettent à disposition ces jardins familiaux dans le but de favoriser la biodiversité. Il est ainsi nécessaire de faire pousser les variétés de plantes appropriées. Mais le jardin partagé est également un lieu de détente et de réception. A condition de respecter certaines règles.

Jardin familial : suivre le règlement intérieur

Les jardins familiaux sont des espaces divisés qui appartiennent à divers locataires. Il convient donc de respecter quelques règles de bienséance pour vivre correctement en communauté. Pour cela, un règlement intérieur est établi par la commune. Les tapages diurnes et nocturnes ne sont pas les bienvenus tout comme les barbecues qui renvoient de trop grosses fumées.

A LIRE EGALEMENT