Jay-Z a fondé Monogram, sa propre marque de cannabis

·1 min de lecture
Jay-Z © Erik Voake/Getty Images for Roc Nation/AFP
Jay-Z © Erik Voake/Getty Images for Roc Nation/AFP

Célèbre rappeur et entrepreneur, lauréat de nombreux Grammy Award, propriétaire du service de streaming Tidal, à 50 ans, Jay-Z vient d'ajouter une nouvelle corde à son arc en créant Monogram. L'objectif derrière ce nouveau business : "redéfinir ce que le cannabis signifie pour les consommateurs d'aujourd'hui".

Pour sa marque de cannabis en partenariat avec Caliva, société californienne de production d'herbe, le milliardaire a misé sur "une sélection rigoureuse des variétés, des pratiques de culture méticuleuses et une qualité sans compromis", a-t-il affirmé dans un communiqué de presse.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Monogram : Sounds From the Grow Room

Même si, 34 Etats américains (sur 50) ont légalisé la marijuana à des fins médicales, et certains d'entre eux en autorisent l'usage à des fins récréatives, cela reste illégal au niveau fédéral. Une playlist intitulée Monogram : Sounds From the Grow Room a également été créée sur Tidal à l'occasion de la sor

Lire la suite sur lesinrocks.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles