Jean Castex évoque la fin des mesures sanitaires dans son interview sur BFMTV

·1 min de lecture

Le 1er mars 2021, Emmanuel Macron enflammait le coeur des Français. En déplacement en Seine-Saint-Denis, le président de la République répondait (en "off") à la question d'un étudiant qui lui demandait de repousser le couvre-feu de 18h à 19h. "Il faut tenir encore quelques semaines, quatre à six semaines" lançait alors le mari de Brigitte Macron. De quoi faire miroiter aux Français, qui fêtent mardi 16 mars 2021 le premier anniversaire du confinement de mars 2020, un retour à la vie normale, un déjeuner au restaurant, un verre dans un bar, un bon film au cinéma ou encore une pièce de théâtre. L'Elysée avait tout de suite temporisé légèrement les propos du Président dans un communiqué : "Dans quatre à six semaines, nous aurons vacciné encore plus de Français, nous aurons avancé sur les traitements, ce qui permettra normalement d'avoir un impact sur l'épidémie comme cela a été le cas dans d'autres pays" pouvait-on lire.

Car depuis, l'épidémie a connu un retour à la hausse dans tout le pays, en raison notamment de l'impact du variant anglais, plus contagieux et donc plus mortel que la souche originale. Alors forcément, Jean Castex était attendu au tournant pour sa première grande interview depuis des semaines. Le Premier ministre répondait aux questions de BFMTV mardi 16 mars 2021, et n'a pas échappé à une interrogation de Maxime Switek sur cette fameuse sortie de crise. Deux semaines après la sortie du président de la République, le message est clairement moins optimiste : "La recrudescence (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite