Jean Castex, Olivier Véran, Jean-Michel Blanquer… ces ministres visés par des plaintes liées à la Covid-19

·1 min de lecture

Depuis le début de la crise sanitaire imposant un premier confinement le 17 mars 2020 sur l’ensemble du territoire français, les plaintes sont déposées par milliers auprès de la cour de Justice de la République (CJR). Un constat dressé dimanche 5 septembre 2021 par François Molins sur le plateau de LCI. Le procureur général près la Cour de cassation évoquait alors les nombreuses plaintes déposées par des Français dans l’espoir que la Cour de justice de la République juge certains membres du gouvernement sur leurs actions pendant la crise sanitaire.

Lundi 6 septembre 2021, Le Parisien fait la lumière sur ces missives émanant de Français en colère contre certains ministres et leur rôle pendant la pandémie. En tout, 14 500 plaintes ont été déposées écrivent nos confrères. L’avocat Fabrice Di Vizio, expert en santé que l’on peut voir régulièrement sur le plateau de Touche pas à mon Poste, a révélé les raisons, en général, qui poussent les citoyens à déposer une plainte ou un recours contre les mesures de gestion prises pendant la pandémie de la Covid-19. "À partir du 12 juillet et l’instauration du passe sanitaire, on a assisté à la radicalisation des gens, à un ras-le-bol généralisé. Les gens avaient besoin de faire quelque chose, nous recevions 300 mails par jour", explique l’avocat dans les colonnes du Parisien. Il propose via l’Association d’information et de défense de la santé publique et environnementale (ADSPE) des formulaires de plaintes déjà remplis pour faciliter les démarches. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles