Jean-Claude Van Damme : ce tournage sur lequel il a failli être décapité

·2 min de lecture

Samedi 31 juillet 2021, Jean-Claude Vandamme s'est confié auprès de Konbini sur un tournage qui aurait pu lui coûter cher... L'acteur a en effet failli être décapité par la lame d'un hélicoptère.

Un souvenir effrayant. Alors qu'il a sorti son dernier film, sur Netflix, intitulé Le Dernier mercenaire, la légende Jean-Claude Van Damme a retrouvé les plateaux de tournage avec enthousiasme et ferveur. Entouré d'Alban Ivanov ou encore Miou-Miou et Eric Judor, il a ajouté un nouveau film d'action à sa grande filmographie. Depuis ses débuts à Hollywood dans les années 1980, celui qui a été repéré par Chuck Norris pour ses talents dans les arts martiaux et sa silhouette de culturiste, s'est forgé une réputation de casse-cou. Pourtant, il n'a pas toujours bien maîtrisé ses figures et autres cascades impressionnantes. À ses débuts, le jeune Jean-Claude Van Damme était prêt à tout pour marquer son auditoire. Sur les films où il était engagé, il voulait être la star, et impressionner son entourage professionnel pour se rendre irremplaçable.

Jean-Claude Van Damme, prêt à tout pour réussir

Parfois même au dépens de sa santé. En 1984, le jeune sportif de haut niveau a été engagé sur le tournage du film Portés disparus. Le film de guerre met en scène Chuck Norris, qui avait fait de lui son entraîneur personnel en arts martiaux. Jean-Claude Van Damme n'avait été engagé que pour un rôle de figuration. Il devait se noyer dans la masse de soldats sur une scène de bataille. Mais il ne voulait pas rater sa chance. "On est tous à terre, on est des soldats, et puis les hélicoptères décollent… Et moi, directement, je me lève pour être le premier à courir vers l’ennemi. J’entends qu’on m’engueule, je ne sais pas pourquoi ", a-t-il expliqué à (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles