Jean-François Piège : le drame familial qui a marqué son enfance "heureuse et mélancolique"

·2 min de lecture

Jean-François Piège a perdu son père lorsqu'il n'avait que six ans. Dans l'émission J'ai 10 ans sur France Info le samedi 21 août 2021, le chef, père de deux enfants depuis peu, s'est confié sur ce deuil prématuré qu'il a traversé avec l'aide de ses proches, pendant son enfance "heureuse et mélancolique". "J’ai la chance d’avoir eu une famille où j’étais heureux même si elle avait été frappée en son sein par un grand malheur. J’ai perdu mon papa quand j’avais six ans", a déclaré le juré du concours culinaire Le meilleur pâtissier, les professionnels, au micro de la radio.

Avant de développer : "Je n’en ai que de maigres souvenirs. Je ne vais pas dire vagues parce que j’en ai des très précis, mais j'en ai peu. Après, on a été heureux parce que ma maman nous a rendu heureux et puis, c’est mon caractère d’être heureux." Le restaurateur parisien a aussi pu compter sur ses grands-parents, qu'il qualifie d'"extraordinaires" : "C’est eux qui nous amenaient à l’école, on allait déjeuner chez eux. C’est ma grand-mère qui me ramenait à la maison le soir, qui me préparait mon goûter."

De par son jeune âge lors du décès de son père, Jean-François Piège a mis du temps à faire son deuil. Durant cette même interview, le mari d'Elodie Tavares a déclaré : "À six ans, on ne sait pas ce que la mort veut dire. Le manque, je l’ai vécu plus tard et pas au moment présent." Ce sentiment s'est accentué lorsqu'il est lui-même devenu père. "Et quand je dis plus tard, c’est vraiment bien plus tard. Encore (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles