Jean-Jacques Annaud : "Sean Connery était une Rolls, rien n’était plus facile que de le diriger"

·1 min de lecture

Sean Connery n’était pas qu’un inoubliable James Bond. Le légendaire acteur écossais, mort samedi à l’âge de 90 ans, a aussi marqué les esprits pour son rôle dans Le nom de la rose. Jean-Jacques Annaud, le réalisateur de ce film culte, a rendu un émouvant hommage à Sean Connery samedi soir sur Europe 1. "C’était une Rolls, rien n’était plus facile que de le diriger. C’est une mécanique tellement précise et tellement bien. Il avait une voix troublante et une classe extraordinaire", s’est souvenu le cinéaste.

>> LIRE AUSSI -James Bond, Indiana Jones et Le nom de la Rose : les films qui ont marqué la carrière de Sean Connery 


"Il était extraordinaire"

Dans Le nom de la rose, Sean Connery joue le moine Guillaume de Baskerville, qui enquête sur des meurtres dans une abbaye au 14e siècle. Pourtant, il a dû convaincre Jean-Jacques Annaud de lui confier le rôle principal pour l’adaptation de ce roman éponyme d’Umberto Eco. "Il avait ouvert la porte, je me suis dit ‘mais qu’est ce qu’il est beau’. Il avait le scénario sous le bras et il m’a dit : ‘listen boy’ (écoute, garçon)", a raconté le réalisateur, qui est immédiatement tombé sous le charme.

"J’avais la chair de poule parce qu’il le disait avec tellement de beauté, de grâce et de talent que je lui ai demandé d’arrêter de lire. J’ai couru à l’étage en dessous voir mon producteur allemand et je lui ai dit qu’on l’avait (l’interprète du rôle principal), qu’il était extraordinaire."

...
Lire la suite sur Europe1