Jean-Jacques Bourdin viré définitivement de RMC et BFMTV : sa réaction

C'est une page de l'histoire du paysage audiovisuel français qui se tourne. Voix emblématique de RMC depuis 2001, Jean-Jacques Bourdin était également devenu l'un des journalistes vedettes de BFMTV à partir de 2007. Aux commandes d'une interview politique matinale diffusée en simultané sur la radio et la chaîne de télévision du groupe Altice, le présentateur s'était imposé au fil des années comme l'un des meilleurs intervieweurs de l'Hexagone. Pour preuve, son rendez-vous quotidien était devenu un passage obligé pour toutes les personnalités politiques de premier plan. Cependant, Jean-Jacques Bourdin a été écarté de l'antenne par sa direction peu de temps après le début dans la campagne présidentielle de 2022.

En fait, le journaliste était visé par des accusations de tentative d'agression sexuelle proférées par une ancienne employée de RMC et BFMTV. Il s'est avéré plus tard que la plaignante était l'ancienne présentatrice météo de la chaîne info, Fanny Agostini, qui officie désormais au sein du groupe TF1, après être passée par France 3. Cette dernière affirme que l'animateur a tenté de l'embrasser de force dans une piscine lors d'un séjour professionnel en Corse, ce que Jean-Jacques Bourdin conteste fermement. Après plusieurs mois de suspension, le journaliste a été officiellement licencié par la direction du groupe Altice, qui a annoncé la nouvelle dans un communiqué publié le vendredi 17 juin 2022.

"En raison des événements intervenus et portés à la connaissance de la Direction (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles