Jean-Jacques Bourdin visé par une plainte après ses attaques contre BFMTV et Marc-Olivier Fogiel

Près d'un an et demi après avoir été remercié de BFMTV, Jean-Jacques Bourdin ne décolère pas envers Marc-Olivier Fogiel, directeur général de la chaîne d'information. La plainte pour tentative d'agression sexuelle déposée contre le journaliste par une ancienne collègue avait été classée sans suite, mais l'enquête interne de BFMTV ne lui avait pas été favorable, et avait mis en lumière des comportements et des réflexions inappropriés de la part de Jean-Jacques Bourdin.

Dernièrement, celui que l'on entend désormais chaque matin à l'antenne de Sud Radio ne s'est pas retenu pour livrer le fond de sa pensée sur son ancien patron. Le 25 octobre dernier dans Buzz TV, il déclarait : "BFM a perdu son identité véritablement. (...) Il y a eu des dérives. On ne sait plus si c’est une télé people qui consacre énormément de temps au fait divers. Tout à coup, on bascule sur l’étranger. (...) Marc-Olivier Fogiel y est pour quelque chose". Il ajoutait ensuite : "Moi je n’ai jamais eu ni oreillette ni prompteur, j’ai toujours refusé cela. Et ça exaspérait Marc-Olivier Fogiel. Tout le monde est à l’oreillette avec lui. Il aurait voulu mettre son nez dans l’interview politique le matin. Ce que j’ai toujours refusé. Je ne vais pas en dire plus car il y a des gens formidables qui travaillent sur BFMTV. (...) Maintenant, je suis ailleurs, dans une autre aventure. Ça s’est bien fini avec BFM puisque nous sommes allés au prud’hommes et que nous avons trouvé un accord".

À lire également

"C'est un gag, un clown !" : Jean-Jacques Bourdin refuse d'interviewer Louis Boyard

Ce dimanche, il surenchérissait dans C Médiatique sur France 5 : "Je ne p...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi