Jean-Jacques Goldman et Michael Jones toujours amis : ce beau cadeau fait par le chanteur au musicien

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Je te donne, Pas toi, Un, deux, trois, Né en 17 à Leidenstadt, Juste après ou encore À nos actes manqués… Dans les années 1980 et 1990, Jean-Jacques Goldman et Michael Jones ont sorti une multitude de tubes connus de tous les Français, que ce soit en duo, ou bien en trio avec la chanteuse Carole Fredericks, décédée en 2001 à l'âge de 49 ans. Mais alors que Jean-Jacques Goldman a pris sa retraite et que les deux anciens compères ont cessé de participer aux concerts annuels des Enfoirés, qu'en est-il de leur amitié en 2021 ? Le chanteur et le musicien se fréquentent-ils toujours ou bien les deux hommes ont-ils suivi des chemins différents ? Dans une interview accordée au quotidien La Provence le samedi 28 août 2021, Michael Jones a apporté quelques éléments de réponse, et on pourrait être surpris !

Jean-Jacques Goldman lui a en effet apporté la preuve de son amitié à l'occasion de la préparation d'un tout nouveau projet. "Je viens de terminer une autobiographie, une rétrospective de ma carrière, et je lui ai demandé s’il acceptait d’en écrire la préface. Il a accepté", a confié la star galloise âgée de 69 ans, touchée par ce beau cadeau. Et de préciser : "Nous sommes restés très proches. Entre nous, c’est une amitié de plus de 30 ans". Michael Jones reste d'ailleurs très nostalgique des succès qu'il a signés avec Jean-Jacques Goldman. "Il y a quelques tubes qui ont ce pouvoir de résister au temps qui passe et de réunir toutes les générations", a-t-il souligné avec fierté, avant de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles