Jean-Luc Mélenchon appelle les Français à l’« élire Premier ministre »

·1 min de lecture

Fort d’une réserve importante de votes (21,95 %) lors du premier tour de la présidentielle, le candidat de la France insoumise espère un retournement de situation aux prochaines législatives.

Défait au premier tour de la présidentielle à un peu plus 400.000 voix derrière Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon ne baisse pas les bras et espère un retournement aux législatives. Invité de BFMTV mardi 19 avril, le candidat de l’Union populaire a lancé un appel aux électeurs pour tenter la cohabitation, quel que soit le résultat du second tour de l’élection présidentielle de ce dimanche. « Je demande aux Français de m’élire Premier ministre », a-t-il formulé devant les caméras, précisant que ce projet serait possible en votant pour « une majorité de députés “insoumis” et Union populaire [partis qui se seront ralliés au projet de l’union des gauches, ndlr] ».

Pour Jean-Luc Mélenchon, qui a obtenu 21,95 % des voix au premier tour, la prochaine bataille ne se jouerait donc pas tant à la présidentielle mais lors des législatives, ce « troisième tour » qui pourrait bouleverser les schémas établis. Le leader insoumis vise à imposer au président ou à la présidente une cohabitation, c’est-à-dire un gouvernement de l’Union populaire sous une présidence d’Emmanuel Macron ou de Marine Le Pen, selon les résultats du second tour. Une manœuvre rendue possible uniquement par l’obtention d’une majorité aux législatives des 12 et 19 juin prochains.

Les insoumis massent leurs forces et forment des alliances

« Là ce n’est pas un trou de souris, il y a une porte qui est là, vous la prenez ou vous choisissez...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles