Jean-Luc Mélenchon est très inquiet pour sa sécurité

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Jean-Luc Mélenchon credit:Bang Showbiz
Jean-Luc Mélenchon credit:Bang Showbiz

Alors qu’il sillonne la France pour soutenir les candidats de la NUPES, Jean-Luc Mélenchon a une seule réelle crainte : sa sécurité.

Le leader de la France insoumise s’est bâti une petite armée de protection autour de lui afin que rien ne lui arrive pendant ses déplacements.

Parmi les personnes veillant à sa sécurité au quotidien, on retrouve Benoît Schneckenburger, un professeur de philosophe qui est ceinture noire de karaté et qui gère un groupe de 30 militants en charge de la protection de Mélenchon.

La pire hantise de l’homme politique est qu’il se fasse attaquer pendant un bain de foule et il a d’ailleurs demandé à son équipe de lui créer une « safe room ».

Récemment, Mélenchon a créé la polémique en affirmant que la police « tue ».

Il a écrit sur Twitter : « La police tue et le groupe factieux Alliance justifie les tirs et la mort pour "refus d'obtempérer". La honte c'est quand ? »

Cette déclaration a suscité de nombreuses réactions, notamment de la part du ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin ou encore de Christophe Castaner, le prédécesseur de Darmanin au poste.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles