Jean-Luc Reichmann "retenu en otage" dans l'avion : cette nouvelle mésaventure qui agace l'animateur

Depuis plusieurs jours, l'animateur subit une série de mésaventures. Tandis que sa maison de campagne a été inondée, son vol pour le festival de Luchon a été retardé ce vendredi 7 février. Sur Twitter, il a fait part de son mécontentement.

Jean-Luc Reichmann était très remonté ce vendredi 7 février. Alors qu'il devait se rendre au festival de Luchon, l'animateur a été retardé à cause de la grève nationale des contrôleurs aériens. Ainsi, le présentateur de 59 ans est resté coincé au sol pendant de longues heures. "Levé à 5h du matin pour être bloqué minimum 4h à l'aéroport. Les contrôleurs aériens nous donnent rendez-vous peut-être pour des infos à 11h10", a-t-il écrit en commentaire d'un tweet qui a ensuite été supprimé.

Quelques heures plus tard, l'animateur phare des 12 coups de midi a aussi partagé un selfie où on aperçoit les autres passagers derrière lui. "RETENUS en OTAGE dans l'avion par les contrôleurs aériens ... La grève continue avec obligation de monter dans l'avion, et interdit de sortir... Elle est pas belle, la vie !?", a-t-il déclaré en légende d'un tweet également effacé. En début de semaine, Jean-Luc Reichmann s'était déjà agacé sur les réseaux sociaux après l'inondation de sa maison de campagne, touchée par les intempéries qui ont frappé plusieurs régions en France. Mais ce léger désagrément ne lui a pas enlevé son humour légendaire. "Bonjour... Bon ... je pense partir au boulot en pédalo aujourd’hui, non... Bonne semaine à Toussss", a-t-il posté.

Jean-Luc Reichmann continue d'enchanter les téléspectateurs de TF1 chaque midi. Selon un récent sondage, il fait partie des dix personnalités préférées des Français. Une belle reconnaissance pour celui qui est très proche de son public. "J’essaye d’être le plus vrai possible. Quand des personnes viennent de Guadeloupe, de la Réunion ou de Madagascar, juste pour être dans le public, je ne peux pas me permettre de les laisser passer (…) Quand je n’ai pas le sentiment d’avoir tout donné sur une émission, je suis frustré. C’est épuisant pour mes équipes et ma famille. En même temps, c’est ce qui fait la recette de la proximité",

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :