Jean-Marie Bigard dézingué sur le plateau de "TPMP" pour ses théories complotistes

·2 min de lecture

Jean-Marie Bigard n’a pas trouvé de soutien dans l’émission Touche pas à mon poste, mardi 16 février 2021 : alors qu'il a déclaré être persuadé que le Coronavirus est un complot pour "éliminer une partie de la population" qui ne rapporte pas d’argent, les chroniqueurs se sont indignés de son discours.

"Ça n’a pas de sens ce que tu dis !" Jean-Marie Bigard a subi les foudres des chroniqueurs de l’émission Touche pas à mon poste mardi 16 février 2021 sur C8. L’humoriste s’est en effet rendu sur le plateau pour discuter des vaccins contre le Coronavirus et de leurs effets secondaires… mais il a tenu un discours beaucoup plus clivant que prévu, qualifié de "complotiste" par les chroniqueurs, alors qu'il affirmait défendre la liberté d’expression. Après avoir prétendu que le Président Emmanuel Macron lui avait dit qu’il utiliserait la Chloroquine contre le virus du Covid il y a un an, il a affirmé que le vaccin arrangeait les affaires des lobbies pharmaceutiques : "Sur terre, on est sept milliards et demi, c’est déjà trop ! Il y a trois milliards et demi qui ne sont que des estomacs à remplir". Ces propos ont énormément choqué autour de la table, mais alors que Cyril Hanouna tentait de le calmer, Jean-Marie Bigard, connu pour ses propos qui divisent, a repris : "S’il te plaît, Cyril, il y a trois milliards de personnes sur terre qui sont, on apprend ça dans les facs des États-Unis, des gens pas très utiles, parce qu’ils ne fabriquent rien, ils ne font rien marcher, et sans eux, les riches seront encore plus riches !" Des propos qui ont fait bondir Valérie Bénaïm et Benjamin Castaldi en particulier, qui refusaient d’entendre qu’il y a une "humanité à deux vitesses".

"Tu vois ce que tu es en train de nous dire ?"

Ainsi, Valérie Bénaïm a voulu mettre les choses au clair : "Tu es en train de nous dire qu’on a créé de toutes pièces un virus, un virus qui alimenterait les labos, les labos qui voudraient éliminer une partie de la population car ça leur rapporterait de l’argent ? Tu imagines ce que tu es en train de nous dire ?" s’exclame-t-elle. "Je reçois ça, je me dis, qu’est-ce qu’il raconte Jean-Marie Bigard ?", termine la chroniqueuse. L’humoriste répondra alors par une citation d’Albert Einstein : "’La vérité ne triomphe pas toujours, mais tous ses ennemis finissent par mourir un jour ou l’autre’. Et nous verrons ce (...)

Cliquez ici pour voir la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :