Jean-Marie Le Pen brouillé avec sa fille Marine ? Sa réponse énigmatique

"J'ai honte que la présidente du Front national porte mon nom et je souhaiterais d'ailleurs qu'elle le perde." Le 5 mai 2015 auprès d'Europe 1, Jean-Marie Le Pen ne mâchait pas ses mots au sujet de sa fille, Marine. Quelques semaines plus tard, le 20 août 2015, le fondateur du parti en était exclu après une réunion en formation disciplinaire. Depuis, celui qui est devenu président d'honneur du Rassemblement national entretient des relations pour le moins houleuses avec Marine Le Pen. À tel point qu'il laissait planer la possibilité de ne pas accorder son vote à sa fille lors de la Présidentielle 2022, au profit d'Eric Zemmour. "Marine a abandonné ses positions fortifiées et Eric occupe le terrain qu’elle a quitté, analysait le patriarche de la famille Le Pen dans Le Monde, le 2 octobre 2021. Si Eric est le candidat du camp national le mieux placé, bien sûr, je le soutiendrai." À l'approche du premier tour, Jean-Marie Le Pen disait finalement soutenir l'ancienne présidente du Rassemblement national contre le candidat de Reconquête !. Pourtant, interrogé dimanche 28 août 2022 par le Journal du dimanche, il n'a pas voulu dévoiler qui avait eu son suffrage, invoquant le secret de l'isoloir. "On peut dire que je ne m'en souviens plus, a-t-il lancé. C'était le choix entre le blanc clair et le blanc foncé".

Auprès de nos confrères, Jean-Marie Le Pen a également réagi au fait que sa fille laisse sa place à la tête du Rassemblement national, dont le ou la prochaine présidente sera élu(e) (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite