Jean-Michel Blanquer : sa grosse bourde avant l’allocution d'Emmanuel Macron

·1 min de lecture

Une déclaration qui n'est pas passée inaperçue. Le 31 mars 2021, comme chaque mercredi de la semaine, le Sénat a organisé les traditionnelles questions au gouvernement. Alors que le président de la République s'apprête à annoncer de nouvelles restrictions sanitaires dans la soirée, Jean-Michel Blanquer aurait commis une bourde au sujet de la potentielle fermeture des écoles. Et pour cause, depuis plusieurs semaines, la courbe des personnes contaminées à la Covid-19 ne cesse de croître en France, et ce, malgré la campagne de vaccination qui s'organise dans tout le pays. En réponse à une question de Céline Brulin, le ministre de l'Éducation nationale a semble-t-il anticipé l'une des annonces du Président.

Interrogé sur l'impact de la crise sanitaire sur le système éducatif français, Jean-Michel Blanquer a déclaré ceci : "C’est une chance pour la France d’avoir eu ses écoles ouvertes de septembre à aujourd’hui ! Très peu de pays l’ont fait ! Ayons un esprit d’unité nationale. L’école est la première des priorités", a-t-il répondu à la sénatrice Céline Brulin. Et de conclure : "Quelque soient les élements de la déclaration du président de la République ce soir, nous savons tous que le principe qui l'anime c'est la priorité à l'enfance et la jeunesse". Une réponse employée au passé qui a éveillé les soupçons des internautes sur les réseaux sociaux...

En effet, en commentaire de la vidéo publiée sur le compte Twitter du Sénat, plusieurs ont relevé la formulation de Jean-Michel Blanquer (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite